MC.ERISIUM.COM

JOUER

joueurs connectés

BOUTIQUE

Un Noël inhabituel (2/2) il y a 3 mois par Ewilaan

Temps de lecture : 3min30


Trouver un être humain, trouver l’être humain qui pourra résoudre et surtout accepter de résoudre ce problème. “D’après l’auteur, il faut un enfant, un enfant jeune, un enfant qui croit en la magie de Noël.” ; “Pas comme ces misérables adultes” ajouta un lutin aux paroles du magicien. Les lutins se mirent en quête de trouver un être humain, l’être humain qui pourra les aider. Certains regardaient divers bouquins en tout genre, d’autres discutaient, échangeaient. Personne ne trouvait, personne ne trouvait l’élu, l’enfant qui pourrait les aider…

Tout à coup, un silence s’installa dans la grande pièce de la fabrique, le réfectoire, le Père Noël allait s’exprimer. “Amis lutins, collègues, hier la machine de la fabrique a cessé de fonctionner. Avec le magicien, nous avons trouvé la solution, le remède miracle, la magie de Noël !” ; “Nous avons décidé de désigner un lutin, qui va se charger de chercher au plus vite, un jeune, un enfant, qui pourra nous aider et partager sa magie de Noël avec nous. Il va se rendre sur Terre.” Un étonnement général se partagea… Aller sur Terre, aller parmi les êtres humains ? Les lutins ne vont jamais sur Terre, ils ont interdiction d’y aller, c’est un interdit qui figure parmi le règlement des usines de fabrication de cadeaux. “Le lutin sera LostHarrow.” déclara le Père Noël. Les lutins se mirent à applaudir LostHarrow, sera-t-il celui qui aura délivré Noël ?  LostHarrow, le Père Noël, les divers responsables de la fabrique et le magicien se réunirent dans une salle, à part. “Il nous faut un plan.” Ceux-ci échangèrent pendant de nombreuses minutes… Ils se mirent d’accord. LostHarrow va se rendre sur Terre, en qualité d’humain, d’Homme. Il va tenter de trouver, de rencontrer un enfant qui aurait réalisé une lettre au Père Noël.



LostHarrow arriva sur Terre en fin de journée, il déambula dans les ruelles d’Erisium, regardant et observant les nombreux joueurs qui vagabondaient. Ce dernier cacha ses oreilles de lutin sous un léger bonnet. La magie de Noël imprégnait les villes humaines et pour le lutin qu’il était, c’était quelque chose d’exceptionnel, de magique. De multiples décorations étaient suspendues aux fenêtres, aux murs et aux immeubles. LostHarrow n’avait qu’une envie, rester. Malgré tout, il n'oubliait pas son objectif, celui de trouver l’élu, l’élu qui pourra résoudre le problème. Le lutin se rendit à la bibliothèque de l’agglomération, où il rencontra et échangea avec de multiples enfants. Aucun ne correspondait aux caractéristiques… “Le Père Noël ? Il n’existe pas !” répondaient les enfants, l’un après l’autre. Mais c’est à son grand étonnement, qu’il trouva le jeune homme qu’il fallait. Le petit homme lui parla à de nombreuses reprises du Père Noël, de la magie de Noël, il en était passionné, ce qui rendait tout aussi passionné le lutin… qui n’avait jamais vécu cela. Le lutin lui posait de multiples questions. “Serais-tu d’accord… de partager ta magie de Noël au Père Noël ?” lui demanda-t-il le lutin. L’enfant acquiesça, avec une pointe de naïveté.



Le lutin débarqua à la fabrique accompagné du jeune homme, un terrien. Les lutins n’étaient pas habitués à en voir, et encore moins à en croiser. Pour beaucoup, c’était d’ailleurs la première fois. L’enfant était un peu perdu, il ne savait pas vraiment ce qu’il devait faire et pourquoi il était ici. Cependant, il était émerveillé par la beauté des lieux, on le sentait heureux, joyeux, il ne faisait qu’observer les lieux, sans cesse et sans interruption.

L’enfant, accompagné de quelques lutins, essayait tant bien que mal d’expliquer et de leur montrer ce qu’était la magie de Noël… Malheureusement, aucun lutin n’arrivait à comprendre et à percevoir cette magie. “Regardez le bâtiment, les cadeaux, c’est si… magique” disait le jeune homme, haut comme trois pommes. Le magicien interrompit la conversation. “D’après la légende, un enfant doit essayer de lancer la machine, tu dois essayer !” déclara-t-il, en regardant l’enfant. Le jeune homme était enthousiaste, il voulait aider, épauler, c’était son rêve depuis longtemps. Ce dernier s'avança et tenta d’actionner le levier… si magique. Rien, rien, rien ne bougeait. “Essaye encore !” s’écria un lutin, encore optimiste. Le suspense était à son comble. L’enfant, bien évidemment jeune, n’avais pas énormément de force, rendant la tâche complexe. Il réessaya une dernière fois… la machine se remit à marcher ! Des cris de joie s'entendaient dans la grande salle de la fabrique. La légende de l’homme Noël d’Erisium était donc vraie. Noël allait pouvoir se réaliser comme prévu…


“Le conte s’achève ici” déclara le vieil homme devant son petit auditoire. Entre-temps, la neige était tombée, elle avait recouvert la pelouse des jardins d’Erisium. Le paysage était blanc et étincelant. Noël s’approchait bel et bien à grand pas.


Bientôt Noël...


Rédigé par Ewilaan
Design par Ewilaan

Profil

Ewilaan

Rédacteur