MC.ERISIUM.COM

JOUER

joueurs connectés

BOUTIQUE

Un Noël inhabituel (1/2) il y a 5 mois par Ewilaan

Temps de lecture : 5min30

Décembre. Le froid s’installe peu à peu, chacun s’habille plus chaudement. On distinguait à travers la fenêtre, quelques flocons en train de s’approprier le sol chaleureusement froid. La maisonnette était joliment décorée pour les fêtes, quelques ornements, quelques décorations, la pièce était magnifique. Trois convives étaient regroupés autour d'une cheminée, allumée pour l’occasion. “Grand-père ! Qu’as-tu à nous raconter ce soir ?” s’exclama le plus jeune, tout euphorique. Le vieil homme venait d’attraper un vieil ouvrage, un conte. “Soyez attentif, rien de plus.”



C’était un soir d’hiver, toutes les cheminées étaient allumées, tout le monde s’afférait à la préparation du réveillon de Noël, celui-ci approchait à grands pas ! L'atmosphère était joyeuse, resplendissante. Le marché de Noël d’Erisium était ouvert depuis déjà quelques jours. Nombreux étaient les joueurs qui venaient profiter des sucreries en tout genre qui y étaient proposées. D’autres jouaient aux multiples jeux mis à leur disposition. Les plus performants tentaient les patins à glace, les moins agiles préféraient déguster sagement une barbe à papa en profitant des décorations de Noël. Les rues étaient animées, les visages souriants, les mines joyeuses et ravies.

Loin d’ici, au Pôle Nord, la fabrique du Père Noël travaillait à un rythme très accéléré. Les lutins ne perdaient pas de temps, les cadeaux devaient être préparés, prêts et terminés pour le fameux 24 décembre, aucun retard n'est autorisé. Le Père Noël supervisait la production depuis ces bureaux, il préparait sa tournée. Par où commencer ? Par où terminer ? A force, le vieil homme était bien évidemment habitué.
Malgré tout, ce soir là, rien ne fut comme prévu. En milieu de soirée, la monstrueuse et imposante machine cessa de fonctionner. Tous les lutins se mirent à crier, à scander des appels à l’aide. Le Père Noël ne savait que faire. Il appela les lutins spécialisés dans la réparation pour tenter de résoudre le problème. Ceux-ci regardèrent et inspectèrent le mécanisme. “On ne trouve rien d’anormal, chef !” cria l’un-d’eux. Personne ne savait comment résoudre le problème dans l’immédiat, le Père Noël, paniqué, appela et demanda à ce qu’on cherche le savant fou de la fabrique… “C’est notre seul espoir…” Le fameux savant arriva en trombe, habillé d’un vieux chapeau rouge, d’une chemisette et d’un pantalon foncé, délavé et… à mes yeux, plutôt ancien. Les lutins en avaient terriblement peur, les légendes racontent que les sorciers étaient des tueurs de lutins. Le sont-ils toujours ? Personne ne sait, et personne n’a envie de le savoir, pour être honnête.



Le Père Noël somma au sorcier d’inspecter la vieille machine, probablement fonctionnelle depuis des lustres. “Ce n’est pas un problème mécanique, en effet…” commença t-il, intrigué. “Un être maléfique a jeté un sort.” La réplique du sorcier fit sursauter l’assemblée, assemblée qui l’observait avec attention. Certains se mirent à rire, d’autres à pleurer. “Noël n’arrivera donc pas.” répondit le Père Noël, avec la mine évidemment triste. Il était abattu. “Mais…” débuta le vieil homme. “Je crois avoir, dans un de mes vieux livres, une formule provenant d’une légende… La légende du Noël inattendu.” Les lutins étaient stupéfaits. Ils ne comprenaient pas. “Tu nous mens. Cet homme nous ment ! Il ne cherche qu’à nous manipuler, encore une fois !” s’écria un lutin, étonnement jaunâtre.
“Ecoutons-le, il va très certainement pouvoir nous aider… Nous n’avons aucune autre solution, de toute façon.” termina le Père Noël.

Le sorcier emmena quelques lutins et le Père Noël dans son antre. Il s’agissait d’une vaste pièce, très sombre, et peu accueillante. Sur les murs, de nombreuses étagères étaient accrochées, avec de multiples livres en tout genre à l’intérieur. Au centre, une table avec quelques ouvrages, certains ouverts, certains griffonnés. “Je dois avoir quelque chose à propos de cette mystérieuse légende. Laissez-donc moi regarder…” dit le sorcier, tout en naviguant à travers les innombrables étagères. “Trouvé !” Le magicien présenta l’oeuvre au Père Noël… “La légende raconte qu’un jour, sur UHCGames, la fabric du Père Noël a cessé de fonctionner. La seule personne qui a réussi à faire avancer le mécanisme n’est autre qu’un être humain.” Les lutins regardèrent le magicien avec étonnement… Que pourrait aider l’être humain à notre problème majeur ? “Les êtres humains possèdent une faculté importante, une faculté existentielle que nous autres, être féerique et magique n’avons pas, l’esprit de Noël.” Le magicien expliqua aux lutins la signification de cet esprit de Noël. A la fabric, personne ne savait ce que c’était, personne ne se doutait du fonctionnement... étrange du monde humain. S’agissait-il d’un sujet tabou ? “Il nous faut de suite prendre contact avec un être humain. Seul lui pourra nous sauver.” expliqua, sèchement et rapidement le magicien. “Dévoiler nos secrets ?” répondit le Père Noël. Un être humain devra partager sa magie de Noël, ce qui nous permettra de réparer la machine !

Trouver un être humain… Mais qui donc ?



Noël va t-il se dérouler correctement ? Découvrez la réponse à votre question mercredi 12 décembre !


Rédigé par Ewilaan
Design par Bersiak

Profil

Ewilaan

Rédacteur