MC.ERISIUM.COM
joueurs connectés
BOUTIQUE

EriMag #5 il y a 2 mois par Foleros

Temps de lecture : 4 min


Bonjour à tous, nous avons l’honneur de vous présenter ce 5ème épisode du EriMag.


Nouveautés


Tout d’abord, ne soyons pas dupes, vous attendez tous l'annonce des nouveaux helpers sélectionnés, alors faisons concis.  Les heureux élus sont :





Nous sommes très heureux de vous accueillir au sein de la grande famille d'Erisium ! Maintenant, au travail ! sort le fouet

Passons à la désormais traditionnelle séance de remerciements, adressés à vous tous, joueurs, qui avez contribué à faire de Switch The Patrick un succès démesuré. La série étant terminée, il se pourrait que STP soit retiré dans les prochains jours. Néanmoins, il sera toujours disponible comme scénario pour les hosts ! Avec le palier des 1200 joueurs en ligne atteint récemment, la motivation de tous ne cesse de croître pour vous proposer encore mieux.


Comme dit ci-dessus, le succès du serveur a aussi quelques petits revers, et nous avons donc dû mettre en place, il y a quelques semaines, un anti-AFK pour éviter d'encombrer le serveur et permettre à un maximum de personnes de profiter d'Erisium.




Vous avez pu apprécier aussi une toute nouvelle mise en page pour les articles du site. Nous espérons que le design plus épuré et la nouvelle police sauront vous satisfaire. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos avis sur Twitter !

Côté People, nous avons nous aussi été fort choqués par l'annonce du "NekoZhadowzGate", affaire qui nous a confirmé la malice de NekoZhadowz, titulaire d'emplois fictifs et surtout de plus de 500 000 cookies normalement destinés à l'état d'Erisium. Sachons tous être compréhensifs cependant, car tel un Robin des Bois, il a affirmé les redistribuer au peuple au plus vite.



Histoire d’Erisium : Capitaine


Chapitre 4


Mes premières heures sur l’Olympique furent fortes en sensations. Si certains matelots me souhaitèrent la bienvenue, la plupart d’entre eux restèrent à distance. On me confia alors rapidement de simples tâches, de petits boulots basiques, pour m’occuper et ne plus voir ceux qui me regardaient de travers. Je dus donc laver le pont à la serpillière, refaire les lits des matelots et recompter les cargaisons dans la cale.

Une fois la nuit tombée, on m’autorisa enfin à aller me coucher. A tâtons dans le dortoir déjà rempli, je réussis à me glisser sous une couverture et m'endormis aussitôt. Il faut bien avouer qu’être un matelot, ce n’est pas de tout repos !




Plusieurs semaines s'écoulèrent sans le moindre accro, progressivement je prenais l’habitude de la vie de matelot, et, pour ce qui était des relations, celles-ci s’amélioraient avec le temps. Mais l’ordre et la rigueur donnaient toujours un certain rythme aux tâches quotidiennes. J’excellais de plus en plus dans la maintenance de la mécanique à bord, le chef technicien m’ayant tout appris, de la simple réparation à la maintenance à chaud. J’apprenais petit à petit les ficelles de chaque métier, et progressivement m'acquittais de mes tâches de plus en plus vite, me laissant ainsi plus de temps pour moi, à laisser mes jambes balancer dans le vide en regardant les nuages et les îles défiler. La vie était plutôt paisible à bord, enfin “ma” vie, il m’était arrivé de remarquer que le capitaine organisait un second commerce me semblant bien moins légal en arrière plan, mais je n’osais pas m’en mêler, qu’auriez vous fait dans mon cas ?


J’en avais profité pour rencontrer une fille à quai, elle était charmante et toute attentionnée. Et surtout elle était fleuriste (enfin ça c’est ce que je croyais au début). Je passais tout mon temps libre au port de White Squall à la dévisager. Un jour, je pris mon courage à deux mains et nous commençâmes à discuter. Quelques mois plus tard nos conversations étaient devenues plus longues et nous balancions, ensemble, nos pieds dans le vide en regardant le soleil se coucher. Puis, un jour, je la perdis de vue .




Ma vie de matelot n'a pas toujours été aussi calme et tranquille et j'allais vite découvrir le vrai gagne-pain de l'Olympique ou plutôt l'une de ses raisons d'être.



FAQ


Retrouvez ici les 5 questions les plus posées de la semaine !


Est ce qu'il y a un anticheat sur le serveur ?


Nous avons effectivement un anti-cheat. Il est très efficace, il est possible qu'il mette un certain temps pour ban certains cheats. Comme tout anti-cheat il n'est pas infaillible, donc des joueurs peuvent passer à travers les mailles du filets. Le meilleur anti-cheat reste vous, les joueurs : vous pouvez donc report les joueurs suspects auprès d'un modérateur, ou sur le forum à l'adresse eri.si/report.

À quand la fin de la version bêta du serveur ?


La fin de la bêta n’est pas une priorité et n’a pas une date limite. En effet, l’objectif est de mettre en place le serveur en éliminant les bugs et les imperfections donc la fin de la beta n’est toujours pas définie.

Où en est la boutique ?


Cette question revient très souvent et nous comprenons très bien vos attentes. La boutique arrivera bientôt mais elle sera surtout suivie de nombreuses nouveautés liées à celle-ci. Soyez patients …

Quand est-ce que le système de VIP gratuit sera supprimé ?


Ce système de VIP sera supprimé à la sortie de la boutique !

Quand vais-je recevoir la compensation du grade acheté sur les précédents serveurs ?


Lors de la sortie de la boutique !



C’est ici que prend fin ce 5ème opus du Erimag… Une dernière petite image ?


Article écrit par Skywebz, Mobiduck, Leichap, Foleros et corrigé par Ulkiora.